Entretien professionnel

Comment faire ?


  • L’entretien professionnel
    Les modalités pratiques d’organisation de l’entretien (personne chargée de le conduire, points abordés, modalités de préparation…) sont définies par votre employeur ou par des dispositions conventionnelles (accord d’entreprise, accords « formation » de votre branche).
    Pour faciliter le déroulement de l’entretien, l’employeur peut vous transmettre un document vous permettant d'organiser sa préparation en amont (par exemple, grille récapitulative des points à aborder lors de l'entretien).

     
 

À noter

Téléchargez la fiche Méthode « Préparez votre entretien professionnel ».

  • L’état des lieux récapitulatif du parcours professionnel
    A partir de 2020, l'employeur réalisera cet état des lieux, à l'occasion de l'entretien professionnel, si vous avez au moins 6 ans d'ancienneté dans l'entreprise.
    L'objectif ? Vérifier que vous avez bénéficié de l'entretien professionnel et apprécier si, au cours des six dernières années, vous avez :
    • suivi au moins une action de formation,
    • acquis tout ou partie d'un diplôme, d'un CQP/CQPI, un ou plusieurs « blocs de compétences » par la formation ou la Validation des acquis de l'expérience (VAE),
    • bénéficié d'une progression salariale ou professionnelle (nouvelles responsabilités, missions étendues).

Votre employeur peut toutefois être soumis à un accord d’entreprise ou, à défaut, de Branche prévoyant d’autres modalités d’appréciation de votre parcours professionnel.

Cet état des lieux fait l'objet d'un document dont une copie vous est remise.

 

À noter

Si vous êtes salarié d’une entreprise d’au moins 50 salariés et si, au cours des 6 dernières années, vous n’avez pas bénéficié des entretiens professionnels et d’au moins une formation autre que les formations « obligatoires » (formations conditionnant l’exercice d’une activité ou d’une fonction, en application d’une convention internationale ou de dispositions légales et règlementaires), un abondement de 3 000 € sera inscrit à votre Compte personnel de formation (CPF). Cette somme sera versée par votre entreprise à l’opérateur de compétences dont elle relève au titre de la formation professionnelle (puis, à compter du 1er janvier 2020, à la Caisse des dépôts et consignations). Vous serez informé de ce versement.



Rapport d'activité 2018

DE PROXIMITÉ

Une question ?
Un projet ?...
Contactez votre
Antenne territoriale.