Tutorat

En résumé


Transmettre son expérience et ses méthodes de travail, accueillir, informer et accompagner des salariés en contrat de professionnalisation, en reconversion ou promotion par alternance (« Pro-A ») ou en contrat d'apprentissage, faire le lien avec l’organisme de formation ou le centre de formation d'apprentis (CFA)… Les missions du tuteur et du maître d'apprentissage sont variées.
Vous êtes intéressé par ces fonctions ? Parlez-en à votre employeur, il peut être à la recherche de salariés volontaires et expérimentés pour organiser l’encadrement d’alternants dans l’entreprise.


 

Attention

Des spécificités dans votre secteur d’activité ? La Convention collective ou l’accord « formation » applicable dans votre secteur d’activité peut fixer des règles particulières de mise en œuvre du tutorat (expérience ou qualification requise, formation obligatoire…) : consultez les spécificités de votre Section professionnelle paritaire (SPP)..


 

À noter

Depuis le 1er janvier 2017, l’exercice des fonctions de maître d’apprentissage permet d’acquérir, par l'intermédiaire du Compte d’engagement citoyen (CEC), jusqu’à 720 € au titre du Compte personnel de formation (CPF) : voir le portail www.moncompteactivite.gouv.fr

Les spécificités de votre Section professionnelle paritaire (SPP)

Fabrication de l'Ameublement

  • Fabrication de l'Ameublement
  • Industries des Panneaux à base de Bois
  • Industries du Bois pour la Construction et Fabrication de Menuiseries Industrielles
Ok

Quelle obligation ?

Pas d’obligations autres que celles fixées par la Loi en matière de tutorat.


Quelle expérience ?

Le salarié tuteur doit être volontaire. Il doit avoir au minimum 2 ans d’expérience dans une qualification en rapport avec l’objectif de professionnalisation visé.

 

DE PROXIMITÉ

Une question ?
Un projet ?...
Contactez votre
Antenne territoriale.