Conseil en évolution professionnelle (CEP)

Quelles démarches ?


Seul le salarié peut prendre l’initiative de recourir au Conseil en évolution professionnelle (CEP) et contacter l’un des opérateurs désigné pour réaliser cette prestation :
FONGECIF (jusqu'à fin 2019),
APEC (Association pour l’emploi des cadres),
Pôle emploi,
• Mission locale,
• Cap emploi.
 

 

À noter

Courant 2019, des opérateurs régionaux du CEP seront sélectionnés par France Compétences sur la base d’un appel d’offres national. Jusqu’à la désignation de ces opérateurs (au plus tard le 31 décembre 2019), les FONGECIF continuent à délivrer le CEP.


Trois niveaux de services peuvent lui être proposés, selon ses souhaits et ses besoins :

1er niveau : un accueil individualisé permet d’analyser sa demande et de repérer la structure la mieux à même de répondre à ses attentes. Dans ce cadre, le salarié accède par exemple à des informations sur son environnement professionnel et sur l’évolution des métiers sur le territoire (métiers porteurs, compétences et qualifications requises pour exercer tel ou tel métier, formations proposées…).
 

2ème niveau : un conseil personnalisé vise ensuite à préciser la demande et les priorités du salarié en matière d’évolution professionnelle, de repérer les compétences dont il dispose, de connaître les emplois auxquels il pourrait accéder, de formaliser le projet…
 

3ème niveau : un accompagnement personnalisé à la réalisation du projet est mis en place (définition d’un plan d’action, dispositifs et prestations mobilisables, modalités de financement…).
 

Ces trois niveaux de prestation sont gratuits. Les opérateurs du CEP sont soumis à un cahier des charges commun qui impose le respect d’un certain nombre de principes : égalité d’accès, anonymat, confidentialité…
 

 

Pour aller + loin

Vous souhaitez en savoir plus sur le Conseil en évolution professionnelle ? Consultez le site www.mon-cep.org


 

Newsletter 14

DE PROXIMITÉ

Une question ?
Un projet ?...
Contactez votre
Antenne territoriale.