Validation des acquis de l’expérience

Pour qui ?


Peut entreprendre une démarche de Validation des acquis de l’expérience (VAE), toute personne justifiant d’une expérience professionnelle ou extra-professionnelle d’au moins 1 an (en continu ou non) en rapport direct avec le contenu de la certification visée (diplôme, titre ou Certificat de qualification professionnelle) ou le contenu d’un « bloc de compétences » de cette certification.


Pour déterminer si le candidat détient bien l’expérience requise, sont prises en compte :

  • l’ensemble des activités professionnelles salariées, non salariées, bénévoles, de volontariat,
  • les activités exercées dans le cadre de responsabilités syndicales, d’un mandat électoral ou d’une fonction élective locale.


En outre, peuvent être comptabilisées, quel que soit le niveau de qualification du candidat :

  • les périodes de formation initiale ou continue en milieu professionnel,
  • les périodes de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP),
  • les stages pratiques (réalisés dans le cadre de la formation initiale ou de la formation continue),
  • les Préparations opérationnelles à l’emploi (POE),
  • les périodes de formation pratique pendant un contrat d’apprentissage, un contrat de professionnalisation ou un contrat unique d’insertion (CUI).
La durée des activités réalisées hors formation doit cependant être supérieure à celle des activités réalisées en formation.

 

Sont donc concernés par la VAE non seulement les salariés (CDI, CDD, intérimaires…), mais également les non-salariés, les demandeurs d’emploi, les bénévoles…...


 

À noter

Les salariés justifiant de 20 ans d’activité professionnelle ou âgés de 45 ans et plus bénéficient d’une priorité d’accès à la VAE.

Contributions 2017

DE PROXIMITÉ

Une question ?
Un projet ?...
Contactez votre
Antenne territoriale.